Processus de candidature en deux étapes

Étape 1 : Note conceptuelle & Présélection

Appel à propositions (notes conceptuelles)

Consultez le Guide de candidature et vérifiez votre éligibilité avant de postuler.

Inscrivez-vous au système de candidature en ligne SmartME.

Elaborez et soumettez la note conceptuelle dans le système de gestion en ligne SmartME..

Les candidatures sont examinées pour déterminer leur éligibilité et les candidatures éligibles sont évaluées par rapport aux critères d'évaluation.

Les notes conceptuelles ayant les scores les plus élevés sont sélectionnées. Seuls les candidats présélectionnés sont invités à soumettre des propositions complètes.

Étape 2 : Proposition complète & Sélection (UNIQUEMENT sur invitation de SIFA)

Consultez le Guide de candidature.

Elaborez et soumettez la proposition complète dans le système de candidature en ligne SmartME.

Vérification diligente de chaque candidat présélectionné

Evaluation, sélection et publication de la décision d'attribution

Négociation de contrat avec les candidats gagnants

Signature du contrat de mise en œuvre du projet

Pour des questions générales, veuillez consulter la foire aux questions FAQs. Si vous ne trouvez pas la bonne réponse, veuillez nous contacter en utilisant le formulaire de contact.

Pour des questions techniques, connectez-vous au système de gestion en ligne du Mécanisme de financement SIFA (SmartME) et consultez le service d’assistance de SmartME.

Les guichets de financement

Guichet I

CAMEROUN : L'appel à propositions est OUVERT - Date limite de soumission des notes conceptuelles : 15 avril 2019. TUNISIE : L'appel à propositions est OUVERT - Date limite de soumission des notes conceptuelles : 31 mai 2019. Autres pays participants : L’ouverture des appels sera annoncée.

Grands projets d’investissement pour le développement des compétences proposés par des prestataires locaux de formation en partenariat avec des entreprises.

Montant de la subvention par projet
Jusqu'à 3 millions d'Euros

Domaines thématiques
Renforcement des capacités des établissements de formation publics et privés à offrir aux jeunes des programmes de formation dans les secteurs économiques prioritaires.

Une combinaison de cinq interventions techniques et didactiques suivantes :

  1. Achat d’équipements de formation
  2. Construction, réfection ou extension d’infrastructures d’apprentissage
  3. Programmes de formation de formateurs *
  4. Conception de curricula *
  5. Bourses d’études ou d’apprentissage *

* Les activités 3-5 ne peuvent être subventionnées qu’en combinaison avec les interventions clés 1 et/ou 2 et seulement à hauteur de 5 % du coût total du projet.

Candidats éligibles
Le partenaire principal doit être une entité locale / nationale publique ou privée habilitée à donner des formations. Le partenaire associé primaire doit être une entité locale du secteur privé.

Contrepartie du candidat
Au moins 10 % du coût total du projet

Période de mise en œuvre du projet
Jusqu’à 30 mois

Le Guide de Candidature

Guichet II

L'ouverture de l'appel sera annoncée par pays.

Projets d’investissement pour le développement des compétences proposés par des entreprises internationales en collaboration avec des prestataires de formation locaux.

Montant de la subvention par projet
Entre 1 et 1,5 millions d'Euros

Domaines thématiques
Atteindre des normes de qualité internationales pour améliorer l'employabilité des jeunes dans les secteurs économiques prioritaires.

Une combinaison de cinq interventions techniques et didactiques suivantes :

  1. Achat d’équipements de formation
  2. Construction, réfection ou extension d’infrastructures d’apprentissage
  3. Programmes de formation de formateurs *
  4. Conception de curricula *
  5. Bourses d’études ou d’apprentissage *

* Les activités 3-5 ne peuvent être subventionnées qu’en combinaison avec les interventions clés 1 et/ou 2 et seulement à hauteur de 5 % du coût total du projet.

Candidats éligibles
Le partenaire principal doit être une entreprise internationale. Le partenaire associé primaire doit être une entité nationale / locale publique ou privée habilitée à donner des formations.

Contrepartie du candidat
Au moins 30 % du coût total du projet

Période de mise en œuvre du projet
Jusqu’à 36 mois

Le Guide de Candidature

Guichet III

L'ouverture de l'appel sera annoncée par pays.

Projets pilotes de promotion des compétences innovantes proposés par des prestataires locaux de formation en partenariat avec des entreprises des secteurs public et privé.

Montant de la subvention par projet
Entre 0,2 et 1 million d'Euros

Domaines thématiques
Des projets (pilotes) plus petits et innovants. Des interventions techniques et didactiques telles que :

  • Campagnes promotionnelles pour le développement des compétences
  • Approches de développement des compétences en intégrant des approches basées sur les TIC
  • Programmes d’entrepreneuriat / mentorat
  • Equipement d'ateliers, de salles de classe, d'espaces d'apprentissage alternatifs / innovants
  • Bourses d’études ou d’apprentissage
  • Conception de curricula
  • Programmes de formation de formateurs (hors coûts récurrents)

Candidats éligibles
Le partenaire principal doit être une entité nationale / locale publique ou privée. Si le partenaire principal est public, un des partenaires associés doit être privé.

Contrepartie du candidat
Au moins 10 % du coût total du projet

Période de mise en œuvre du projet
Jusqu’à 24 mois

Le Guide de Candidature

Les critères d'éligibilité

LES CRITERES D'ELIGIBILITE GENERAUX

Chaque candidat (consortium) doit :

  • Etre constitué de partenaires légalement habilités et selon la liste des candidats éligibles pour le guichet de financement concerné ;
  • Démontrer sa capacité financière des trois dernières années ;
  • Démontrer ses capacités humaines à réaliser l’idée de projet proposée ;
  • Apporter une preuve de financement de la contrepartie.

Chaque candidat doit fournir les preuves suivantes d’éligibilité du consortium :

  • Copies de la documentation du statut légal / de l’habilitation du partenaire principal et du/des partenaire(s) associé(s) ;
  • Copies des documents d’habilitation du/des prestataire(s) de formation ;
  • Copies des états financiers audités ou certifiés des trois dernières années du partenaire principal ;
  • Nombre et qualification du personnel pertinent ;
  • Au moins une référence d'un projet d’envergure financière similaire à celle du projet proposé ;
  • Lettre d'engagement pour le financement de la contrepartie, avec répartition de la valeur estimée des mesures complémentaires (en nature) proposées.

LES CRITERES D'ELIGIBILITE - NOTES CONCEPTUELLES

  • L'idée de projet proposée doit appartenir aux domaines d’activités éligibles pour le guichet de financement concerné ;
  • Pour les activités de constructions et d’achat d’équipements : Fournir le titre de propriété ou le contrat de location des locaux / du terrain ;
  • La candidature doit prendre en compte les besoins spécifiques des jeunes et des femmes en matière de compétences et d’emploi des femmes et des jeunes (par exemple la problématique de leur accès, de l’inscription, des opportunités d’emploi, etc.) dans l'idée de projet proposée (aperçu des activités) ;
  • La candidature doit démontrer que le secteur privé est impliqué dans les activités de projet proposées.

LES CRITERES D'ELIGIBILITE - PROPOSITIONS COMPLETES

La proposition complète doit inclure :

  • Un plan de mise en œuvre détaillé, y compris un calendrier ;
  • Un budget détaillé ;
  • Un cadre de résultats spécifique à la proposition ;
  • Une liste préliminaire des équipements et l’esquisse des travaux prévus y compris un plan préliminaire de passation de marchés ;
  • Un plan préliminaire de mise en œuvre et de maintenance, y compris le financement ;
  • Une analyse de marché évaluant le potentiel de croissance du secteur industriel en question dans le pays concerné, et une évaluation des besoins en formation par rapport aux compétences actuellement disponibles.

Les candidatures seront considérées comme NON-éligibles si elles ne démontrent pas les exigences énoncées ci-dessus.

LES PROJETS éligibles pour le Guichet I

Une combinaison de cinq interventions techniques et didactiques suivantes :

  1. Achat d’équipements de formation
  2. Construction, réfection ou extension d’infrastructures d’apprentissage
  3. Programmes de formation de formateurs *
  4. Conception de curricula *
  5. Bourses d’études ou d’apprentissage *

* Les activités 3-5 ne peuvent être subventionnées qu’en combinaison avec les interventions principales 1 et/ou 2 et seulement à hauteur de 5 % de la subvention totale.

LES CANDIDATS éligibles pour le Guichet I

Les candidats éligibles doivent être des acteurs expérimentés dans le domaine du développement des compétences. Un partenaire principal doit toujours former un consortium avec un ou deux partenaires associés.

Le partenaire principal

  • Une institution publique d’EFTP soutenue par son ministère de tutelle ;
  • Une institution publique d'EFTP juridiquement autonome ;
  • Un prestataire privé accrédité du secteur de l'ETFP ;
  • Une ONG ou une fondation nationale / locale habilitée à donner des formations ;
  • Une agence ou une autorité d’EFTP nationale chargée de la coordination de l’offre en EFTP.

Le partenaire principal doit avoir l’un des partenaires suivants comme partenaire associé primaire :

  • Une entreprise nationale / locale publique ou privée ;
  • Une chambre de commerce ou d’industrie ou une association d’employeurs nationale / locale engagée dans le développement des compétences ;
  • Un centre d’incubation d’entreprises ou une entreprise engagée dans le développement de produits ;

En outre, le partenaire principal peut avoir l'un des partenaires suivants en tant que partenaire associé secondaire :

  • Une institution publique d'EFTP soutenue par le ministère sectoriel ;
  • Une institution publique d'EFTP juridiquement autonome ;
  • Un prestataire privé accrédité d’EFTP :
  • Une ONG ou une fondation nationale / locale habilitée à donner des formations ;
  • Une chambre de commerce ou d’industrie ou une association d’employeurs engagée dans le développement des compétences ;
  • Une ONG ou une fondation internationale habilitée à donner des formations ;
  • Une agence ou une autorité d’EFTP nationale chargée de la coordination de l’offre en EFTP.

Contrepartie du candidat
Au moins 10 % du coût total du projet

Période de mise en œuvre du projet
Jusqu’à 30 mois

LES PROJETS éligibles pour le Guichet II

Une combinaison de cinq interventions techniques et didactiques suivantes :

  1. Achat d’équipements de formation
  2. Construction, réfection ou extension d’infrastructures d’apprentissage
  3. Programmes de formation de formateurs *
  4. Conception de curricula *
  5. Bourses d’études ou d’apprentissage *

* Les activités 3-5 ne peuvent être subventionnées qu’en combinaison avec les interventions principales 1 et/ou 2 et seulement à hauteur de 5 % de la subvention totale.

LES CANDIDATS éligibles pour le Guichet II

Les candidats éligibles doivent être des acteurs expérimentés dans le domaine du développement des compétences. Un partenaire principal doit toujours former un consortium avec un ou deux partenaires associés.

Le partenaire principal

  • Une entreprise internationale engagée dans le développement des compétences.

Le partenaire principal doit avoir l’un des partenaires suivants comme partenaire associé primaire :

  • Une institution publique d’EFTP soutenue par son ministère de tutelle ;
  • Une institution publique d'EFTP juridiquement autonome ;
  • Un prestataire privé accrédité du secteur de l'ETFP ;
  • Une ONG ou une fondation locale habilitée à donner des formations ;
  • Une chambre de commerce ou d’industrie ou une association d’employeurs nationale / locale engagée dans le développement des compétences.

En outre, le partenaire principal peut avoir l'un des partenaires suivants en tant que partenaire associé secondaire :

  • Une institution publique d'EFTP soutenue par le ministère sectoriel ;
  • Une institution publique d'EFTP juridiquement autonome ;
  • Un prestataire privé accrédité d’EFTP :
  • Une ONG ou une fondation nationale / locale habilitée à donner des formations ;
  • Une chambre de commerce ou d’industrie ou une association d’employeurs nationale / locale engagée dans le développement des compétences ;
  • Une agence ou une autorité d’EFTP nationale chargée de la coordination de l’offre en EFTP.

Contrepartie du candidat
Au moins 30 % du coût total du projet

Période de mise en œuvre du projet
Jusqu’à 36 mois

LES PROJETS éligibles pour le Guichet III

Projets pilotes de promotion des compétences innovants, tels que :

  • Campagnes promotionnelles pour le développement des compétences ;
  • Développement des compétences en intégrant des approches basées sur les TIC ;
  • Programmes d’entrepreneuriat / mentorat ;
  • Equipement d'ateliers, de salles de classe, d'espaces d'apprentissage alternatifs / innovants ;
  • Bourses d’études ou d’apprentissage ;
  • Conception de curricula ;
  • Programmes de formation de formateurs (hors coûts récurrents).

LES CANDIDATS éligibles pour le Guichet III

Les candidats éligibles doivent être des acteurs expérimentés dans le domaine du développement des compétences. Un partenaire principal doit toujours former un consortium avec un ou deux partenaires associés.

Le partenaire principal

  • Une institution publique d’EFTP soutenue par le ministère sectoriel ;
  • Une institution publique d'EFTP juridiquement autonome ;
  • Un prestataire privé accrédité du secteur de l'ETFP ;
  • Une ONG ou une fondation nationale / locale habilitée à donner des formations ;
  • Une chambre de commerce ou d’industrie ou une association d’employeurs nationale / locale engagée dans le développement des compétences ;
  • Une agence ou une autorité d’EFTP nationale chargée de la coordination de l’offre en EFTP.

Partenaire(s) associé(s) : Un ou deux des partenaires associés suivants. Si le partenaire principal est public, l’un des partenaires associés doit être privé.

  • Une entreprise locale du secteur public ou privé ;
  • Une chambre de commerce ou d’industries ou une association d’employeurs ;
  • Un centre d’incubation d’entreprises ;
  • Une agence ou une autorité d’EFTP.

Contrepartie du candidat
Au moins 10 % du coût total du projet

Période de mise en œuvre du projet
Jusqu’à 24 mois

Les critères d'évaluation

Score maximum : 20 points

Les propositions devront montrer la viabilité du concept de développement des compétences et un niveau avancé de préparation de sa mise en œuvre. Il est important que les projets, en particulier ceux qui ont pour objet principal la construction ou des acquisitions importantes d'équipements, soient déjà à un stade avancé de préparation, c’est-à-dire qu’il existe déjà un concept de développement établi ou une planification technique documentés, comme par exemple les plans, les spécifications techniques, les permis, les études et certificats environnementaux etc. De plus la contrepartie du candidat doit être suffisamment étayée et documentée.

Score maximum : 5 points

Les propositions devront démontrer en quoi elles sont innovantes, comme par exemple une approche de formation innovante dans sa conception et dans la manière dont elle est dispensée, ou des programmes d’apprentissages qui utilisent les technologies ou des programmes de compétences numériques, ou même des partenariats de financement innovants.

Score maximum : 5 points

Les propositions devront décrire le potentiel de croissance du secteur dans le pays spécifique, les besoins en formation et une stratégie de financement viable et durable. Les risques et les mesures prévues pour les atténuer doivent être expliqués, ainsi que les mesures et stratégies qui seront mises en place pour pérenniser l’investissement / l’initiative.

Score maximum : 10 points

Les propositions devront démontrer leur potentiel à devenir des exemples / des bonnes pratiques régionales (au niveau de plusieurs pays africains) en matière de développement des compétences orientées vers l’emploi, comme par exemple leur pertinence au regard des objectifs de développement de la région, leur capacité à offrir un accès à des formations pour les étudiants de la région ou faisant appel à l’expertise régionale, et leur potentiel à devenir un centre d’excellence régional.

Score maximum : 10 points

Les projets proposés doivent impliquer le secteur privé dès le début et montrer des preuves de cette implication dès l’élaboration des modules de formations. Ils devront formaliser cette implication, à travers par exemple des protocoles d’entente, dans l’élaboration des formations et dans leur mise en œuvre ainsi que dans la promotion des stages en entreprises et dans la participation à des salons de l’emploi.

Score maximum : 20 points

Les propositions doivent inclure des mesures particulières qui traitent des besoins en compétences et les opportunités d’emploi spécifiques aux femmes, aux jeunes et aux personnes vulnérables, y compris les réfugiés, les migrants et les déplacées, les personnes défavorisées et les handicapés (par exemple leur inscription aux formations ou des stratégies de promotion de ces formations, le maintien des étudiants pendant toute la durée de la formation et leur insertion professionnelle).

Score maximum : 20 points

La qualité globale de la proposition jugée sur sa cohérence et l’exhaustivité de la documentation fournie.

Score maximum : 10 points

La pertinence du projet proposé en termes d’impact prévu sur l’employabilité et la contribution au programme national de développement des ressources humaines.

Total maximum: 100 points

Le score maximum total est de 100 points. Toutes les propositions éligibles seront classées et les propositions les mieux notées seront sélectionnées. Pour être éligible à la présélection, la proposition doit obtenir un score minimum de 60 points.

Les trois notes conceptuelles les mieux classées pour chaque pays participant seront présélectionnées et invitées à soumettre des propositions complètes. Une seule proposition complète par guichet de financement par pays participant sera sélectionnée pour une subvention.

Connexion à SmartME

Connectez-vous pour créer ou modifier votre candidature, ou pour faire un rapport sur la mise en oeuvre de votre projet.